×

Avertissement

Échec du chargement du fichier XML

Le Maroc des villes impériales

Fès, Marrakech, Meknès et Rabat furent, à des époques diverses, les grandes capitales historiques du Maroc. Elles constituent le meilleur fil conducteur pour découvrir l’essentiel du Royaume Chérifien.

Témoins brillants de la civilisation islamique, les villes impériales sont les phares de l’art hispano—mauresque dans le Maghreb occidental. Médinas et medersas, mosquées et palais, fontaines et jardins témoignent de la grandeur des dynasties qui s’y succèdèrent.

Découvrir le Maroc des villes impériales c’est de passer de la côte atlantique aux montagnes de l’Atlas à travers des paysages sans cesse renouvelés et un patrimoine architecturale, culturel et artistique à chaque fois différent. Chacune de ces cités mythiques a été fondée par une grande dynastie arabe ou berbère qui, à un tournant de l’Histoire, en a fait sa capitale.
Fès , capitale des idrisides, embellie par les Almoravides et les Amohades , fut encore capitale au temps des Mérinides. Meknès fut la capitale de Moualy Ismail et Marrakech celle des Almoravides , des Almohades et des Saadiens. Marquée du seau de leur fondateur , ces anciennes cours impériales et leurs richesses côtoient le Maroc d’Aujourd’hui qui revendique haut et fort une alliance réussie entre tradition et modernité.
Rabat fut la capitale de l’Amohade Yacoub El-Mansour puis des Mérinides et, enfin celle du Maroc d’aujourd’hui.

La Kasbah des Oudayas

La Kasbah des Oudayas

Cette impressionnante forteresse, élevée au XIIème siècle, domine l’embouchure du fleuve Bouregreg, séparant Rabat et Salé. Les ruelles descendent toutes jusqu’aux sommets des falaises qui dominent l’estuaire où l’on peut contempler l’immense médina de Salé.
La nécropole du Chellah

La nécropole du Chellah

Il y a 2300 ans, une cité s’érige, occupant alors la colline qui domine la vallée du Bouregreg. Phéniciens et Carthaginois y ont fait escale avant que les Romains ne s’y installent du temps de Ptolémée, qui lui donna, dès le premier siècle avant J-C, le nom de Sala (Chellah).
La Tour Hassan

La Tour Hassan

Edifice construit au XIVème siècle, la Tour Hassan est devenue la figure emblématique de Rabat. Le choix de l’édification du mausolée Mohammed V à ses pieds, est hautement symbolique de l’intérêt que portent les Marocains à ce monument.